Les nouvelles de la SEM

Être écocitoyen à l’heure de la crise du recyclage : lettre ouverte du REQ

Être écocitoyen à l’heure de la crise du recyclage : lettre ouverte du REQ

Le recyclage au Québec est de nouveau dans la tourmente après l’annonce du Groupe TIRU de sa volonté de cesser ses activités de recyclage au Québec, suite au retrait de plusieurs pays du marché des matières recyclables.

Le Regroupement des éco-quartiers souhaite offrir son appui aux citoyens qui s’interrogent sur les gestes à poser pendant cette crise, afin de continuer à déposer consciencieusement dans le bac de récupération les matières qui seront réellement sauvées de l’enfouissement et revalorisées.

Que faire alors si nous souhaitons continuer à contribuer à une meilleure gestion des matières en tant que citoyen ?

La meilleure gestion des matières se décline en cinq actions soit C.3R.V. (Consigner, Réduire, Réemployer, Récupérer, Valoriser) :

  • Réduire ses déchets
    Avant de penser à la valorisation des déchets, les réduire à la source reste le moyen le plus efficace de lutter contre leur enfouissement. Avant d’acheter, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Les achats en vrac ainsi que les produits peu emballés sont à privilégier. La réutilisation de contenants est toujours à favoriser lorsque les commerces le permettent.
  • Réemploi
    Le réemploi est également un bon moyen de réduire ses déchets. Il est ainsi préférable d’effectuer des achats de produits de seconde main ou encore de participer à un groupe de mise en commun ou de partage d’objets.
  • Consigner
    La consigne d’un plus grand nombre de matières va maintenant être possible, ce qui va contribuer à assurer un réemploi plus étendu de ces matières. Rapportez vos contenants consignés ou offrez-les à un valoristes.
  • Récupérer
    Continuer à déposer dans votre bac de récupération les contenants, emballages, imprimés et journaux, c’est-à-dire le papier (non souillé), le carton, le plastique numéroté 1 à 7, excepté le numéro 6, le métal et enfin le verre qui ne peut être consigné. Consulter la liste exhaustive des matières recyclables sur le site de la Ville de Montréal.
  • Valoriser
    Composter reste une des façons les plus simples de revaloriser ses matières organiques, comme les restes de nourriture quels qu’ils soient (viandes, végétaux, etc.). Les papiers ou cartons souillés par de la nourriture sont également à mettre dans votre bac brun.

Si vous vous posez des questions sur cette crise ou sur les actions à mener, nous vous invitons à communiquer avec l’éco-quartier de Sainte-Marie, interlocuteur local et expert sur ce sujet, à info@sem-montreal.org ou au 514 523-9220.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.