Lutte contre l’agrile du Frêne

leaves-141567_640L’agrile du frêne est un insecte ravageur qui s’attaque aux frênes de notre ville. Agissons!

La Société écocitoyenne de Montréal a pris l’initiative en 2014 de répertorier les frênes plantés sur les terrains privés des résidences, institutions, commerces et autres organismes afin de collaborer aux efforts investis par l’Arrondissement de Ville-Marie et la Ville de Montréal dans la lutte contre l’agrile du frêne. Au total, on dénombre près de 150 frênes sur le domaine privé dans le district de Sainte-Marie.

La Ville de Montréal a adopté au mois de juin 2015 un nouveau règlement concernant la lutte contre l’agrile du frêne. Selon ce règlement, les propriétaires de frênes situés dans un rayon de 300 mètres dans les zones affectés devront obligatoirement traiter leurs frênes avec un traitement pesticide, entre le 15 juin et le 31 août, à raison d’un traitement aux 2 ans. L’utilisation de ce pesticide ne nécessite pas l’obtention d’un permis d’utilisation de pesticides en vertu du Règlement municipal.

La Ville de Montréal utilise le TreeAzin, un pesticide à très faible niveau de toxicité et à faible risque pour l’environnement. L’utilisation du TreeAzin est sans danger pour la population. La ville offre également un remboursement de 50% des frais associés aux traitements TreeAzin dans les zones à risque. Seuls les traitements au TreeAzin sont éligibles au programme de remboursement de la Ville de Montréal.

Si le frêne est atteint d’un dépérissement d’au moins 30 % de ses branches, le propriétaire n’est pas obligé d’injecter son arbre avec le traitement pesticide, mais il devra le faire abattre et ce, à ses frais. L’obtention d’un permis pour l’abattage de frêne dépérissant en raison de l’agrile du frêne est gratuite.

L’élagage et l’abattage de frênes doit être effectué entre le 1er octobre et le 15 mars. Il est interdit de déplacer ou d’entreposer du bois de frêne entre le 15 mars et le 1er octobre. À la suite d’un élagage ou de l’abattage de votre frêne, communiquez avec le 311 afin de disposer correctement des branches d’arbre, puisque depuis la découverte de l’agrile du frêne à Montréal, les branches d’arbres et d’arbustes sont recueillies distinctement des autres collectes, afin de ralentir la propagation de cet insecte.

Si vous avez répertorié un frêne sur le domaine privé, ou si vous avez des questions concernant la problématique de l’agrile du frêne contactez-nous ou encore visiter la section sur l’agrile du frêne du site web de la Ville de Montréal.

Démarche à suivre pour disposer de vos branches d’arbres et d’arbustes

  • Déposer les branches n’excédant pas 20 centimètres (8 po) de diamètre, en amas, non ficelées et alignées de façon à ce que la partie coupée soit orientée vers la rue; la déchiqueteuse effectuera le travail sur place
  • Le volume de branches déposé ne peut excéder 4 mètres cubes
  • Faites attention de ne pas nuire à la circulation lorsque vous les déposez en bordure de rue
  • Téléphoner au 311 pour signaler qu’il y a des branches à faire ramasser

Une équipe se déplacera pour déchiqueter les branches sur place dans les 3 à 5 jours suivant votre demande au 311.

Éco-Quartier de Sainte-Marie